brûlage à l’air libre

La combustion à l’air libre de végétaux est une activité très pratiquée malgré son interdiction. Elle est émettrice de polluants, engendre gêne pour le voisinage et risque d’incendie et contribue à la dégradation de la qualité de l’air.

Les déchets verts des particuliers sont à considérer comme des déchets ménagers dont le brûlage à l’air libre est interdit par le règlement sanitaire départemental. L’arrêté préfectoral 2017-0248 rappelle l’interdiction générale d’incinération des déchets verts. Il prévoit néanmoins des dérogations à titre exceptionnel.

Voir aussi la plaquette d’information